Home > Passions Greeters > Greeter à Troyes: le plaisir d’accueillir

Catherine est greeter à Troyes. Elle accueille gratuitement des visiteurs, en petits groupes, dans Sa ville: Troyes.
Son témoignage parle de sa motivation et de sa passion à rencontrer des visiteurs et à raconter sa ville.

« J’ai intégré le réseau des Greeters de Troyes, à la suite d’une émission de télévision. Ce concept d’aller vers les autres me plaît beaucoup et… je ne suis pas timide ! Parlant italien et anglais, j’ai la possibilité de rencontrer des personnes venant de très loin ! J’ai eu récemment le plaisir d’accueillir des familles américaines et anglaises, belges et évidemment françaises, qui étaient intéressées par le patrimoine, l’architecture et l’histoire de Troyes. »

Pour les touristes étrangers, qui ne sont pas forcément très au courant de notre Histoire, je propose une sorte de tableau chronologique avec quelques dates incontournables, pour mieux situer les monuments rencontrés et les remettre dans le bon contexte historique.
 

Une anecdote, peut-être ?

Je me souviens notamment d’une famille de 6 personnes, dont un enfant de 10 ans, désirant découvrir Troyes avec ses parents, pour un anniversaire de mariage. Le jeune garçon, aimant l’histoire, a vite été le leader des adultes. Enrichissants échanges pour tous !
 

Qu’aimez-vous particulièrement dans vos balades ?

J’aime emmener les visiteurs derrière la Cathédrale St Pierre et St Paul, découvrir le bas quartier, celui des travailleurs. Quartier moins fréquenté par les touristes, mais plein de belles pépites architecturales et historiques à admirer. Qui connaît cette maison gallo-romaine tout près de la Seine par exemple ? Nous partons donc de cette époque, pour arriver en fin de parcours, à la maison où a logé Napoléon, en passant devant l’église St Nizier du XVIe siècle, et son magnifique toit en tuiles vernissées, les originales sculptures de Paul Dubois, et la remarquable Maison du Dauphin, qui remonte au passage du roi François Ier avec son fils, le futur Henri II, dans les années 1530.

Les familles que j’ai rencontrées sont toujours très étonnées par la richesse du quartier visité qu’ils ne soupçonnaient pas. Nos balades sont aussi l’occasion de les faire parler de la ville et de la région d’où ils viennent et faire des rapprochements.

Catherine

 » Je suis toujours ravie de prendre du temps avec nos visiteurs, leur faire profiter de toutes nos richesses locales, tant gastronomiques qu’historiques, flâner ou même faire du shopping avec eux… »

Lire aussi:

Que sont les Greeters ?

 

Troyes en images…

Pin It on Pinterest

Share This