Actualités récentes

L’éco-sytème des « Oiseaux de Passage » en séminaire

En tant que bénévole, Delphine Yagüe, qui signe cet article, est responsable des Greeters de Troyes & de l'Aube et membre du comité de pilotage de la Fédération France Greeters. C'est à ce titre qu'elle a représenté les Greeters au séminaire organisé par la...

Ailleurs chez nous, à Marseille

Disponible sur les plateformes:      Anchor   -    Apple Poscasts      Spotify    -    Castbox    -    Google Podcast      Pocket...

Les greeters du Havre (76) défient la crise sanitaire

Nos réseaux de greeters en France utilisent, comme ici au Havre, des téléréunions pour renforcer nos liens, échanger sur nos balades, préparer l'après...Les confinements et autres restrictions sanitaires de l’année 2020 ont fait chuter le nombre de balades réalisées...

Valoriser un patrimoine immatériel

Alors que l’été se termine et les Journées du Patrimoine approchent, la communauté internationale des greeters se mobilise pour mieux faire connaître ce concept de tourisme participatif.

  
  
L’International Greeter Day est en fait plus qu’une seule journée, c’est tout le mois entourant l’anniversaire, (le 10 septembre) de Lynn Brooks, fondatrice du mouvement greeters en 1992.
En septembre, l’ensemble des destinations greeters dans plus de 30 pays feront la promotion de leurs activités, tant pour accueillir de nouveaux visiteurs que de nouveaux bénévoles passionnés.
  
La France est le premier pays greeters, avec près d’une centaine de destinations réparties en une soixantaine de réseaux (associations, agglomérations, offices de tourisme, départements…). Si certains organiseront des évènements sur place, d’autres mèneront des actions de promotion en ligne ou dans la presse locale.
  

L’édition 2020 une année particulière

Si l’année 2020 n’est pas propice aux rassemblements et aux événements communautaires, elle aura eu pour conséquence la réalisation de ce que nous avons de plus précieux : les relations humaines.
Les greeters défendent un tourisme durable qui met en relation les visiteurs et les habitants autour d’une rencontre authentique. Pour marquer cette édition particulière l’International Greeter Association a décidé qu’elle serait placée sous le thème de l’une de ses 6 valeurs fondamentales :
  

“ Les Greeters favorisent l’enrichissement mutuel et les échanges culturels
entre individus pour un monde meilleur ”

  
En effet, si l’aspect touristique des balades proposées par ses habitants volontaires sont souvent mises en avant, la communauté greeters est avant tout porteuse d’un patrimoine immatériel, une culture locale, un savoir être typique et représentatif de leur lieux de vie.
C’est donc davantage une “communauté patrimoniale” à valoriser, au même titre que le patrimoine bâti ou l’environnement naturel que se propose de faire découvrir les greeters aux visiteurs.
  
  

« Apprendre pour la vie ! »… auprès des habitants

Les Journées Européennes du Patrimoine ont choisi de mettre l’accent cette année sur la transmission, notamment auprès des jeunes. C’est le cas de nombreuses rencontres entre greeters et visiteurs de passage. Ces échanges, parfois trans-générationnels, parfois entre personnes de cultures et d’origines très différentes, sont recherchés par les bénévoles, qui souhaitent transmettre leur passion, leurs souvenirs et leurs traditions.
Ainsi, plusieurs destinations greeters ont décidé d’organiser des balades spontanées (sans réservations) ou de tenir un stand pour les journées du patrimoine.

Valoriser un patrimoine immatériel

Alors que l’été se termine et les Journées du Patrimoine approchent, la communauté internationale des greeters se mobilise pour mieux faire connaître ce concept de tourisme participatif.

  
  
L’International Greeter Day est en fait plus qu’une seule journée, c’est tout le mois entourant l’anniversaire, (le 10 septembre) de Lynn Brooks, fondatrice du mouvement greeters en 1992.
En septembre, l’ensemble des destinations greeters dans plus de 30 pays feront la promotion de leurs activités, tant pour accueillir de nouveaux visiteurs que de nouveaux bénévoles passionnés.
  
La France est le premier pays greeters, avec près d’une centaine de destinations réparties en une soixantaine de réseaux (associations, agglomérations, offices de tourisme, départements…). Si certains organiseront des évènements sur place, d’autres mèneront des actions de promotion en ligne ou dans la presse locale.
  

L’édition 2020 une année particulière

Si l’année 2020 n’est pas propice aux rassemblements et aux événements communautaires, elle aura eu pour conséquence la réalisation de ce que nous avons de plus précieux : les relations humaines.
Les greeters défendent un tourisme durable qui met en relation les visiteurs et les habitants autour d’une rencontre authentique. Pour marquer cette édition particulière l’International Greeter Association a décidé qu’elle serait placée sous le thème de l’une de ses 6 valeurs fondamentales :
  

“ Les Greeters favorisent l’enrichissement mutuel et les échanges culturels
entre individus pour un monde meilleur ”

  
En effet, si l’aspect touristique des balades proposées par ses habitants volontaires sont souvent mises en avant, la communauté greeters est avant tout porteuse d’un patrimoine immatériel, une culture locale, un savoir être typique et représentatif de leur lieux de vie.
C’est donc davantage une “communauté patrimoniale” à valoriser, au même titre que le patrimoine bâti ou l’environnement naturel que se propose de faire découvrir les greeters aux visiteurs.
  
  

« Apprendre pour la vie ! »… auprès des habitants

Les Journées Européennes du Patrimoine ont choisi de mettre l’accent cette année sur la transmission, notamment auprès des jeunes. C’est le cas de nombreuses rencontres entre greeters et visiteurs de passage. Ces échanges, parfois trans-générationnels, parfois entre personnes de cultures et d’origines très différentes, sont recherchés par les bénévoles, qui souhaitent transmettre leur passion, leurs souvenirs et leurs traditions.
Ainsi, plusieurs destinations greeters ont décidé d’organiser des balades spontanées (sans réservations) ou de tenir un stand pour les journées du patrimoine.

Pin It on Pinterest