Home > Presse Médias > Greeters Passeurs de Mémoire
 
Les greeters sont personnellement investis parce que leur village ou leur famille a été touchée par la Grande Guerre. L’Histoire, avant d’être apprise à l’école ou inscrite dans les livres a été vécue par des habitants. Cette mémoire est parfois toujours vivante et la rencontre avec un Greeter peut, si l’on se donne le temps, la révéler. Ces greeters sont personnellement investis parce que leur village ou leur famille a été touchée.

Les habitants de l’Aisne: les Greeters au cœur de la Grande Guerre

Dans le département de l’Aisne, à l’occasion du centenaire de la grande Guerre 14-18, cinq greeters ont ainsi fait la démarche de devenir « passeur de mémoire » pour partager leur passion, leurs émotions et transmette la mémoire locale de ces évènements. C’est le cas par exemple de Jean-Pierre, qui reçoit dans son village de Beaurevoir pour une marche à la fois historique et très émouvante. Féru de l’histoire de ses aïeux, ce retraité de l’infanterie de marine et de la gendarmerie nationale transmet la mémoire de la Grande Guerre, recueillie grâce aux nombreux objets marquant le quotidien de l’époque, et au témoignage des anciens combattants aujourd’hui décédés.

Jean-Pierre oriente et conseille également les visiteurs sur les lieux incontournables, les bonnes adresses et les découvertes insolites du territoire.

Gérard, lui, retrace la vie des habitants du village d’Homblières qui fut occupé pendant toute la durée de la Grande Guerre.

A Farniers, on peut aujourd’hui toujours remarquer le style architectural des bâtiments, typique de la reconstruction. Les visiteurs américains sont souvent surpris de découvrir tout cela fut possible grâce à un don de Carnegie (découvrez cette balade).

Dans le Cantal, les greeters transmettent ce souvenir

Serge, professeur d’histoire en retraite est très attaché à son village de Neusssargues (Cantal). Il a voulu que ses voisins, jeunes ou moins jeunes, puissent retrouver le parcours de l’un des leurs pendant la Grande Guerre de 1914-1918.
Serge greeter du Cantal« Dans le cadre du centenaire de la grande guerre, il me semblait opportun de célébrer la mémoire de tous les Neussarguais qui ont participé à ce terrible conflit ».
Il a donc publié un ouvrage et mis au point une exposition intitulée « Ils étaient tous des héros… »
.

Cette exposition présente un recensement des soldats Neussarguais, parfois oubliés, qui se sont battus pour la France durant la guerre 14 – 18. Pour les curieux qui désireraient s’y rendre, l’exposition sera visible tout le mois de novembre à la salle des services, route de la gare.

André, un autre Greeter du Cantal partage avec les visiteurs de passage l’histoire personnelle de son grand-père, Louis Cyprien «poilu du 339ème RI», mort à la Grande Guerre. Il raconte le récit de son régiment, basé à Aurillac composé de cantaliens et de soldats d’autres régions mais aussi des anecdotes autour des monuments aux morts (construction, financement, listes de ces « Morts pour la France » y figurant avec leurs erreurs ou oublis…). Ecoutez son interview en cliquant ici.

Francine K.

Francine greeter dans l'Aisne
 

Francine raconte, avec ferveur et émotion l’histoire du Canal de la Sambre, qui a été occupé pendant toute la durée de la Première Guerre mondiale. Autour du canal, elle vous montrera aussi les richesses du patrimoine local, son évolution au cours du temps, et son combat pour le préserver. Découvrez sa balade ici
 

Vous aimerez les articles suivants …

Pin It on Pinterest

Share This